Chroniques précédentes

L’éternel mythe de Sisyphe
2 juillet 2013
La route ou la rue
12 janvier 2013

Grand ménage

15 janvier 2009

Les objets de la vie quotidienne prennent souvent des appellations diverses selon les régions, les usagers et les modes. Le domaine des ustensiles de ménage ne fait pas exception. Il nous permet aussi de constater que les dictionnaires généraux ne sont pas très friands de ces termes. Ainsi, le terme balai à franges, très courant dans les catalogues et les sites Internet consultés, ne figure ni dans Le Petit Larousse illustré (2008) ni dans Le Nouveau Petit Robert (2008). On n'en trouve trace ni comme entrée distincte ni sous les rubriques « balai » et « frange ».

Puisque nous en sommes à balai, commençons notre inventaire terminologique avec ce terme phare du domaine ménager, qui a le mérite d'être d'un usage courant et universel. Il désigne un ustensile de nettoyage à long manche auquel est fixé un faisceau de fibres végétales.

Ce terme entre dans la formation de plusieurs syntagmes. Il y a d'abord le balai-brosse, qui, lui aussi, est constitué d'un long manche auquel on joint une barre perpendiculaire, généralement en bois, qui soutient des fibres de dureté variable selon les usages auxquels il est destiné. Les dictionnaires notent comme trait sémantique « à fibres très dures », ce qui n'est pas corroboré par les sources vivantes consultées.

Puis vient le balai-éponge, demi-frère du balai-brosse. Dans cet ustensile, les fibres sont remplacées par une éponge. Il sert au lavage des sols.

Dans cette même famille, on trouve le balai à franges, constitué, lui aussi, d'un long manche au bout duquel est attaché un faisceau de fibres textiles souples. On aura reconnu là notre vadrouille québécoise, dans sa version sèche, servant à l'époussetage des parquets et des carrelages. Dans sa version mouillée servant au lavage des sols, vadrouille a pour synonyme populaire le terme mop, emprunté à l'anglais. En France, on se sert pour le lavage des sols de la serpillière, constituée d'une toile épaisse fixée à un manche.

On ne saurait quitter la famille des balais sans parler d'un membre quelque peu en perte de vitesse : le balai à rouleaux, dit aussi balai mécanique, que ma mère appelait son bissel, du nom de la marque de commerce. Cet instrument est constitué d'un réceptacle, assemblé à un manche et qui comprend deux brosses rotatives envoyant poussières et détritus dans un compartiment intégré, qu'on peut vider une fois le ménage fait.

Le balai à rouleaux a peut-être été l'ancêtre de l'aspirateur, nommé aussi au Québec balayeuse électrique et, plus rarement et plus familièrement, balai électrique. Cet appareil aspire la poussière par l'action d'un moteur électrique.

Nous fermerons notre marche dans ce champ sémantique avec un dérivé, balayette, qui désigne une brosse manuelle à manche court, servant à pousser la poussière du balayage dans la pelle à poussière, nommée au Québec porte-ordures.

PETIT LEXIQUE DES USTENSILES DE MÉNAGE

Aspirateur : Appareil ménager qui aspire la poussière et les détritus par l'action d'un moteur électrique.

Balai : Ustensile de ménage à long manche, terminé par un faisceau de fibres végétales, qui sert au ramassage de la poussière et de menus détritus.

Balai à franges : Ustensile de ménage à long manche, auquel est fixé un faisceau de mèches textiles souples, servant à l'époussetage des sols. Ce terme désigne aussi une version frangée de la serpillière, servant au lavage des sols.

Balai à rouleaux : Ustensile de ménage, constitué d'un réceptacle assemblé à un long manche et contenant deux brosses rotatives qui envoient la poussière dans un compartiment intégré, qu'on peut vider après usage.

Balai-brosse : Ustensile de ménage constitué d'un long manche auquel est jointe une barre perpendiculaire, généralement en bois, qui soutient des fibres de dureté variable selon les usages auxquels on le destine.

Balai électrique : Syn. régional (Québec) et très familier de aspirateur.

Balai-éponge : Balai où le faisceau de fibres est remplacé par une éponge pour le lavage des sols.

Balai mécanique : Syn. de balai à rouleaux.

Balayette : Brosse manuelle à manche court.

Balayeuse électrique : Syn. régional de aspirateur.

Bissel : Nom de marque d'un balai à rouleaux.

Mop : Syn. régional et populaire de balai à franges (version mouillée). Emprunt à l'anglais.

Pelle à poussière : Plaque de métal ou de matière plastique, bordée sur trois de ses côtés, terminée par un manche court, et servant à recueillir poussières et détritus ramassés au balayage.

Porte-ordures : Syn. régional de pelle à poussière.

Serpillière : Pièce de toile épaisse, raccordée à un manche, servant à laver les sols.

Vadrouille : Syn. régional de balai à franges.

Références

GARNIER, Yves et Mady VINCIGUERRA (sous la direction de). 2008, Le Petit Larousse illustré, Paris, Larousse, 1812 p.

REY-DEBOVE, Josette et Alain REY (sous la direction de). 2008, Le Nouveau Petit Robert, Paris, Dictionnaires Le Robert, 2838 p.

 

Robert Dubuc

Le 15 janvier 2009

Attention - Votre version d'Internet Explorer date d'au moins 12 ans et n'est plus compatible avec le site de Linguatech. Veuillez mettre à jour votre ordinateur pour une expérience optimale. Nous vous recommandons Firefox ou Chrome, ou encore ChromeFrame si vous êtes dans un environnement corporatif dans lequel vous ne pouvez pas mettre à jour Internet Explorer.

Vous utilisez présentement Internet Explorer 8, un navigateur web désuet vieux de 8 ans. Notre site peut ne pas bien fonctionner sur cette version. Pensez à mettre à jour votre navigateur : Firefox, Chrome, ChromeFrame.