Est-ce <i>à</i>, <i>de</i>, <i>en</i>, <i>par</i>, <i>pour</i>, <i>sur</i> ou <i>avec</i>?

ROULEAU, Maurice, 2002, XX-274 p.
En collaboration avec Lise Pepin.
Broché, 15 × 23 cm 
ISBN 978-2-920342-40-8, 26,95 $

Exemple de la présentation des données
Table des matières

Est-ce à, de, en, par, pour, sur ou avec?

La préposition vue par un praticien

Ce livre est un outil de compréhension et de maîtrise du maniement des prépositions en français. Un exposé didactique résume la problématique générale de la préposition en français. Il la définit, dresse la liste des principales prépositions, étudie les rapports exprimés par ces prépositions et la nature des éléments qu'elles unissent. Il présente l’origine et l’évolution des prépositions. Il s’attarde au problème que pose le choix d’une préposition et aux sources d’erreurs. Enfin, il cerne les conditions du choix de la bonne préposition : l’analyse du sens et le respect de l’usage.

Suit un répertoire-dictionnaire regroupant près de 7000 combinaisons usuelles des prépositions avec les adjectifs, verbes et adverbes qui les régissent, chacune de ses combinaisons étant illustrée par un exemple.

Lorsque le choix de la préposition repose sur l’usage, cet ouvrage facile à consulter, compact, aussi complet que possible, qui s’appuie sur le dépouillement de sources fiables, peut épargner de longues recherches. Il sera particulièrement précieux aux utilisateurs à cheval sur deux systèmes linguistiques (traducteurs, enseignants et étudiants en français langue seconde), car le rapport entre la préposition et les deux termes qu’elle unit varie d’une langue à l’autre, et que la contamination par la langue de départ ou la langue maternelle entraîne de nombreuses erreurs dans l’emploi des prépositions.

Si l’on observe [...] que l’influence exercée sur la préposition par les deux termes qu’elle unit varie selon les tendances propres à chaque langue, on peut comprendre pourquoi c’est là justement que les traducteurs rencontrent les plus grosses difficultés.
GEORGES GALICHET, grammairien

[...] The main reason why many students did not pursue the study of French [...] was a sense of disappointment in their achievement. In time, I became convinced that this disappointment was due to inadequate comprehension of the function of prepositions.
REINE MIKESELL

Maurice Rouleau est diplômé de l’Université McGill (M. Sc., 1969), de l’Université de Sherbrooke (Ph. D. [biochimie], 1974) et de l’Université de Montréal (B. Sc. 1964; M.A. [traduction], 1990). Il a enseigné près de vingt ans, d’abord comme chargé de cours dans plusieurs universités (au Québec, au Nouveau-Brunswick, en France, à Cuba, au Pérou), puis comme professeur à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Son enseignement portait sur la traduction générale, la traduction médicale, la traduction scientifique et technique, la révision, la grammaire et le vocabulaire français. Aujourd’hui retraité, il se consacre surtout à la rédaction de billets pour son blogue La langue française et ses caprices (http:/rouleaum.wordpress.com).

Attention - Votre version d'Internet Explorer date d'au moins 12 ans et n'est plus compatible avec le site de Linguatech. Veuillez mettre à jour votre ordinateur pour une expérience optimale. Nous vous recommandons Firefox ou Chrome, ou encore ChromeFrame si vous êtes dans un environnement corporatif dans lequel vous ne pouvez pas mettre à jour Internet Explorer.

Vous utilisez présentement Internet Explorer 8, un navigateur web désuet vieux de 8 ans. Notre site peut ne pas bien fonctionner sur cette version. Pensez à mettre à jour votre navigateur : Firefox, Chrome, ChromeFrame.