La terminologie au Canada

DELISLE, Jean, 2008, XXXVI-476 p.
Lettre d'Alain Rey.
Broché, 17 × 24,5 cm 
ISBN 978-2-920342-56-9, 35,95 $

Table des matières
Réception critique – Lettre d’Alain Rey

La terminologie au Canada

Histoire d’une profession

Quel que soit le domaine d’activité, la qualité de la communication spécialisée dépend de la précision et de la cohérence des termes, et le progrès s’accompagne souvent de terminologies nouvelles. D’où l’importance de bien nommer les choses. Promoteur du terme juste dans les langues de spécialité, le terminologue oppose une résistance organisée au sabir et offre aux usagers de la langue – traducteurs, rédacteurs, spécialistes, techniciens, scientifiques – des ressources terminologiques fiables ainsi qu’une protection contre le babélisme.

La profession de terminologue est née au pays vers 1970, mais ses racines remontent au début du XXe siècle. Dans quelles circonstances est apparue cette nouvelle profession? À quels besoins particuliers répond-elle? Qui en sont les précurseurs? Qui sont les premiers terminologues en titre? Où et pour qui travaillent-ils? Quelle est la nature de leurs tâches? Telles sont les questions auxquelles tente de répondre La terminologie au Canada.

Cette rétrospective historique traite de la genèse de la profession, des deux courants terminologiques dominants – aménagiste et traductionnel –, de la reconnaissance professionnelle, de l’école québécoise de terminologie, de la formation et des publications. Une place de choix est réservée aux grandes banques de terminologie, qui sont les réalisations les plus spectaculaires dont on peut créditer les terminologues et féliciter les décideurs. Abondamment illustré, l’ouvrage renferme une chronologie détaillée et une copieuse bibliographie.

Travail titanesque, qui allie minutie, objectivité et dynamisme, cet ouvrage est un legs extraordinaire aux futures générations, qui pourront reconstituer pas à pas ce qui est presque une épopée et trouver, dans cette histoire, valeurs et motivations pour continuer à construire. ROBERT DUBUC

La terminologie est présente partout au Québec et au Canada, mais on n’en avait encore aucune image globale ou précise. Cette histoire imposante révèle la profession à elle-même.
NADA KERPAN

Un authentique plaisir de lecture! Le style de l’auteur, un raconteur-né, est simple, sans fioritures, voire enjoué. Tout y est bien agencé et témoigne de la vigeur de la terminologie.
RACHEL BOUTIN-QUESNEL

Cette histoire de la profession deviendra un must de la littérature terminologique.
GABRIEL HUARD

Jean Delisle, trad. a., term. a., diplômé de la Sorbonne Nouvelle (Paris III), a été professeur à l’École de traduction et d’interprétation de l’Université d’Ottawa de 1974 à 2007. Aujourd’hui retraité, il poursuit ses recherches en histoire et en pédagogie de la traduction. Il est membre de l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec et membre d’honneur de l’Association canadienne de traductologie. Auteur et coauteur d’une vingtaine d’ouvrages, il a été traduit dans une quinzaine de langues.

Voir aussi :
Manuel pratique de terminologie de Robert Dubuc
Terminology: A Practical Approach de Robert Dubuc, adapted by Elaine Kennedy
Traducteurs français des XVIe et XVIIe siècles de Paul A. Horguelin

Attention - Votre version d'Internet Explorer date d'au moins 12 ans et n'est plus compatible avec le site de Linguatech. Veuillez mettre à jour votre ordinateur pour une expérience optimale. Nous vous recommandons Firefox ou Chrome, ou encore ChromeFrame si vous êtes dans un environnement corporatif dans lequel vous ne pouvez pas mettre à jour Internet Explorer.

Vous utilisez présentement Internet Explorer 8, un navigateur web désuet vieux de 8 ans. Notre site peut ne pas bien fonctionner sur cette version. Pensez à mettre à jour votre navigateur : Firefox, Chrome, ChromeFrame.