La traduction, une profession <br><i>Translating, a Profession</i>

HORGUELIN, Paul A. (sous la direction de / edited by), 1978, Actes du VIIIe Congrès mondial de la Fédération internationale des traducteurs (FIT) tenu à Montréal en 1977 / Proceedings of the Eighth World Congress of the International Federation of Translators (IFT) held in Montreal in 1977, Conseil des traducteurs et interprètes du Canada / Canadian Translators and Interpreters Council, XXII-584 p.
Broché, 14,5 x 23 cm, 30,00 $

Table des matières / Contents

La traduction, une profession
Translating, a Profession

Le programme du Congrès reflétait les diverses disciplines de notre profession : la littérature, la science, la technique, les unes se mariant parfois aux autres, toutes se complétant dans leurs impératifs, créant cette unité de la traduction, lui conférant aussi son caractère d’universalité. Devant près de 600 auditeurs représentant 30 pays, les débats allèrent loin dans l’étude de la théorie et de la technique de la traduction, sans négliger ses aspects pratiques et matériels, la vie quotidienne des traducteurs.

On retrouvera tout cela dans les Actes du Congrès, en même temps que d’autres éléments précieux d’information : le texte des résolutions adoptées, les incidences capitales de cette charte de la traduction que constitue la recommandation votée à l’unanimité des 143 États membres de l’UNESCO réunis en Conférence générale à Nairobi en novembre 1976. Une victoire remportée par la FIT au bout de seize années d’efforts inlassables pour améliorer le statut juridique et social des traducteurs.

Pour les traducteurs et les utilisateurs de la traduction, ces Actes seront un enseignement. Les uns et les autres ne mesurent pas toujours le rôle de la traduction ni combien elle est nécessaire et facteur de progrès. Partout présente dans les échanges culturels multipliés par les découvertes et les perfectionnements techniques, elle intéresse tous les domaines de la pensée et de la création.

Pour refléter le caractère propre de ce congrès axé sur la participation et les discussions en ateliers, La traduction, une profession innove en présentant la transcription condensée des interventions qui ont suivi les quelque 50 exposés. Enfin, dans un souci de respecter le caractère bilingue du Congrès et pour faciliter la consultation, ce livre fait précéder chaque exposé présenté en français d’un sommaire en anglais, et vice versa.



The Congress program reflected the various disciplines of our profession–literature, science, technology. Some mingling at times with others, all complementing one another’s imperatives, creating that oneness of translation, imparting it also with its universal character. Before almost 600 participants representing 30 countries, the discussions delved into the study of the theory and technique of translation, not forgetting its material and practical aspects, the lifeblood of translators.

All this, as well as other valuable information, will be found in the Congress Proceedings: the resolutions passed, the significant impact of the new translators’ charter–the Recommendation unanimously adopted by 143 UNESCO member states at the Nairobi General Conference in November 1976. A victory for the FIT, after 16 years of indefatigable efforts to improve the legal and social status of translators.

For translators and the translation “consumer” these Proceedings will be instructive. They do not always appreciate the role of translation nor how necessary it is if man is to progress. Always present wherever there are cultural relationships, or discoveries and technical improvements, it affects all fields of thought and creativity.

To reflect the special character of the Montreal Congress, which revolved around participation and workshop discussions, for the first time, these Proceedings present summaries of the remarks from the floor which followed the some 50 speeches. Finally, in recognition of the bilingual nature of the Congress and to make the Proceedings easier to use, each English talk has been proceded by a French summary and vice versa.

Paul A. Horguelin est un éminent pédagogue de la traduction. Au moment de prendre sa retraite en 1996, il avait enseigné comme professeur titulaire au Département de linguistique et de traduction à l’Université de Montréal pendant plus de 25 ans. Initiateur du premier cours de révision et du premier cours d’histoire de la traduction inscrits dans un programme universitaire, il a signé de nombreux ouvrages, dans ces domaines notamment.

Voir aussi :
La localisation de James Archibald
Langage du droit et traduction – Essais de jurilinguistique /
The Language of the Law and Translation: Essays on Jurilinguistics
de Jean-Claude Gémar
La terminologie au Canada de Jean Delisle
Une profession au service d’un pays
A Profession at the Service of the Country
de Michel Limbos

Attention - Votre version d'Internet Explorer date d'au moins 12 ans et n'est plus compatible avec le site de Linguatech. Veuillez mettre à jour votre ordinateur pour une expérience optimale. Nous vous recommandons Firefox ou Chrome, ou encore ChromeFrame si vous êtes dans un environnement corporatif dans lequel vous ne pouvez pas mettre à jour Internet Explorer.

Vous utilisez présentement Internet Explorer 8, un navigateur web désuet vieux de 8 ans. Notre site peut ne pas bien fonctionner sur cette version. Pensez à mettre à jour votre navigateur : Firefox, Chrome, ChromeFrame.