Langage du droit et traduction – Essais de jurilinguistique /<br/> <i>The Language of the Law and Translation: Essays on Jurilinguistics</i>

GÉMAR, Jean-Claude (sous la direction de),
1982, en coédition avec le Conseil
de la langue française, XVIII-324 p.
Préface de Michel Plourde,
président du Conseil de la langue française.
Broché, 14 x 21 cm,
ISBN 978-2-920342-13-2, 25,95 $

Table des matières

Langage du droit et traduction – Essais de jurilinguistique /
The Language of the Law and Translation: Essays on Jurilinguistics

Essais de jurilinguistique
Essays on Jurilinguistics

Dans sa première partie, cet ouvrage collectif décrit le langage du droit pour retrouver l'esprit des lois qui caractérise chacun des deux grands systèmes juridiques du monde occidental, ainsi que ses manifestations, ses valeurs et symboles socioculturels.

Le principe de la coédition trouve son fondement dans la volonté bien arrêtée des pouvoirs publics québécois d'encourager la recherche dans un domaine reconnu à juste titre d'intérêt public, le langage du droit s'adressant au premier chef au citoyen, c'est-à-dire à tout un chacun. Que ce projet ait été conçu au Québec ne saurait étonner ceux qui savent la nature des difficultés qui se sont accumulées au fil des siècles sur un territoire où deux langues et deux systèmes juridiques très différents sont en contact étroit et permanent, constituant pour le chercheur une source précieuse de renseignements, un champ d'investigation inégalé.

Étant donné les obstacles auxquels doivent faire face le monde des juristes et celui des traducteurs lorsqu’ils sont appelés à travailler ensemble, la deuxième partie confronte ces deux expériences dans l’espoir de nourrir la réflexion tout en présentant des éléments concrets de solution utiles aux praticiens des deux disciplines. Cette nouvelle alliance et ce rapprochement traduisent un idéal commun, celui de mieux servir la cause de deux disciplines somme toute complémentaires, puisque l’une crée un langage et que l’autre doit le faire connaître.

Comme des auteurs d’origines très diverses (quelque 10 pays sont représentés) ont collaboré à Langage du droit et traduction, la liberté de s’exprimer en français ou en anglais leur a été laissée. Chaque étude est précédée d’un résumé dans l’autre langue et d’une courte notice biographique de l’auteur.


In its first part, this collection describes the language of the law, returning to the spirit of the law which characterizes each one of the two great legal systems of the Western world, as well as its expressions, its values and socio-cultural symbols.

The principle of a co-edition of this collection is based on the firm intention of the public authorities of Quebec to encourage research in an acknowledged field of public interest, i.e. the language of the law and its relationship to the citizen, in other words, its relationship to each and every one of us. That this project was conceived in Quebec will not surprise those who know of the nature of the difficulties which have accumulated throughout the centuries in a territory where two very different languages and legal systems are in close and permanent contact, being for the researcher a precious source of information, an unparalleled field of investigation.

Given the difficulties that jurists and translators must face when they are called upon to work together, the second part juxtaposes their two experiences in the hope of stimulating reflection and theoretical research, while presenting the concrete elements of a solution which would be useful to the practitioners of each discipline. This new alliance and rapprochement translates a common ideal: to better serve the cause of two disciplines that are after all complementary, since one creates a language and the other has to make it known.

As The Language of the Law and Translation involves the participation of some authors of quite different origins (some 10 countries are represented), they were given the choice to express themselves in French or English. Each article is preceded by a résumé in the other language, and by a short biographical note on the author.

Professeur émérite (Université de Montréal et Université de Genève), ancien directeur (1992-1997) du Département de linguistique et de traduction de l’Université de Montréal, traductologue et jurilinguiste, Jean-Claude Gémar a enseigné la traduction et la jurilinguistique aux universités de Montréal et de Genève. Diplômé de l’Institut d’Études politiques, docteur de troisième cycle en droit de la coopération internationale et docteur d’État ès lettres, il est l’auteur d’une centaine de publications diverses, dont Difficultés du langage du droit au Canada et Traduire ou l’art d’interpréter, et a collaboré au Dictionnaire du droit privé du Québec. Il a été également chargé de mission à l’Agence universitaire francophone et pigiste pour le Bureau fédéral (Canada) de la traduction.

Attention - Votre version d'Internet Explorer date d'au moins 12 ans et n'est plus compatible avec le site de Linguatech. Veuillez mettre à jour votre ordinateur pour une expérience optimale. Nous vous recommandons Firefox ou Chrome, ou encore ChromeFrame si vous êtes dans un environnement corporatif dans lequel vous ne pouvez pas mettre à jour Internet Explorer.

Vous utilisez présentement Internet Explorer 8, un navigateur web désuet vieux de 8 ans. Notre site peut ne pas bien fonctionner sur cette version. Pensez à mettre à jour votre navigateur : Firefox, Chrome, ChromeFrame.