Traducteurs français des XVI<sup>e</sup> et XVII<sup>e</sup> siècles

HORGUELIN, Paul A., 1996, X-110 p.
Broché, 18 × 21,5 cm
ISBN 978-2-920342-28-6, 25,95 $

Table des matières

Traducteurs français des XVIe et XVIIe siècles

Les XVIe et XVIIe siècles sont une période privilégiée dans l’histoire de la traduction en France. Le XVIe, c’est l’humanisme et la Réforme, deux grands mouvements qui vont marquer profondément les sociétés européennes; c’est aussi l’émancipation du « langage maternel françois », qui se soustrait à la tutelle du latin. Le XVIIe, c’est le siècle où « se développe le monde tel que nous le connaissons : Galilée, Newton, Locke, le microscope, la circulation du sang, etc. », comme le rappelle Umberto Eco; et c’est aussi l’émergence de la langue et de la littérature classiques.

Ces faits sont connus, mais seuls quelques historiens de la langue, de la littérature – et, bien entendu, de la traduction – ont mis en lumière le rôle insigne joué par les traducteurs dans la diffusion des idées nouvelles et des découvertes de la Renaissance et du Grand Siècle, et parallèlement dans l’affirmation et le perfectionnement de la langue française. C’est ce rôle que l’auteur nous invite à découvrir en traçant le portrait des grands traducteurs français de cette époque, en suivant l’évolution de leur art – des translateurs aux auteurs de « belles infidèles » – et en resituant leur activité dans son contexte.

Rédigée dans une langue claire, s’appuyant sur d’abondantes sources bibliographiques, cette vivante synthèse saura soutenir l’intérêt des lecteurs curieux d’histoire et, surtout, des traducteurs et des étudiants en traduction. Ceux-ci trouveront dans ce livre qui leur fait connaître l’une des grandes époques de leur profession, actuelle ou future, une source d’inspiration et de fierté.

Œuvre de synthèse et de concision, [ce petit livre] est surtout vulgarisation. Les étudiants (et leurs professeurs) apprécieront, pour chacun des traducteurs recensés et pour chaque moment étudié, une mise en situation historique simple mais indispensable. Paul Horguelin évite soigneusement les digressions pour mettre le doigt sur les faits, les hommes et les tendances de l’époque. Tout cela dans une langue exempte de pédanterie savante, une langue simplement belle. [...]

Permettons-nous d’insister aussi sur la pertinence de la période retenue et son intérêt pour des futurs traducteurs. L’auteur ne se contente pas de montrer clairement ce mouvement de pendule entre les Anciens et les Modernes, entre la littéralité et la liberté; il étaye son récit des raisons et motivations des partisans de l’une et de l’autre. L’apprenti-traducteur assiste ainsi à un véritable débat dont l’enjeu n’est autre que la fidélité.
GEORGES L. BASTIN, Meta

Paul A. Horguelin est un éminent pédagogue de la traduction. Au moment de prendre sa retraite en 1996, il avait enseigné comme professeur titulaire au Département de linguistique et de traduction à l’Université de Montréal pendant plus de 25 ans. Initiateur du premier cours de révision et du premier cours d’histoire de la traduction inscrits dans un programme universitaire, il a signé de nombreux ouvrages, dans ces domaines notamment.

Voir aussi :
17 Eldorado de Lorenzo Létourneau, édité par François Gauthier
La terminologie au Canada de Jean Delisle

Attention - Votre version d'Internet Explorer date d'au moins 12 ans et n'est plus compatible avec le site de Linguatech. Veuillez mettre à jour votre ordinateur pour une expérience optimale. Nous vous recommandons Firefox ou Chrome, ou encore ChromeFrame si vous êtes dans un environnement corporatif dans lequel vous ne pouvez pas mettre à jour Internet Explorer.

Vous utilisez présentement Internet Explorer 8, un navigateur web désuet vieux de 8 ans. Notre site peut ne pas bien fonctionner sur cette version. Pensez à mettre à jour votre navigateur : Firefox, Chrome, ChromeFrame.